Vers des photomontages de parcs éoliens interactifs ?

Face à la progression de la dématérialisation, de nouveaux outils émergent dans l’étude des effets visuels des parcs éoliens.

Depuis plusieurs années maintenant, les effets du développement de projets éoliens sur le paysage s’étudient sur la base de photomontages. Aussi bien un outil de planification, d’évaluation que de communication, le photomontage est désormais au cœur des projets.

Mais représenter un paysage s’appréciant de manière active alors qu’on est limité par la taille d’un écran, d’un vidéoprojecteur ou d’une page papier reste souvent compliqué. L’étude d’enjeux comme la saturation visuelle ou les effets d’encerclement apparaît également difficile lorsqu’un panoramique couvre un angle large. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, des solutions émergent.

Timide démarrage dans l’éolien offshore

Suite à l’appel d’offre pour les projets éoliens offshore, où la concertation avec le public a été importante, des photomontages ont été publiés sur les sites web dédiés aux projets. Cette étape importante a vu l’apparition de cartes interactives permettant de choisir un point de prise de vue et d’ouvrir le photomontage associé. Mais une fois passé cette étape, l’image reste statique et l’utilisation limitée.

La problématique pour les porteurs de projets est récurrente : comment réutiliser les photomontages de parcs éoliens réalisés pour les dossiers administratifs et les rendre accessibles à tous, simplement et de manière ludique, sans pour autant engendrer un surcoût significatif ?

Émergence de nouveaux outils

Face à ce constat, de nouveaux outils émergent pour tenter de répondre aux attentes des développeurs éoliens. Le bureau d’études Ora environnement se positionne ainsi sur ce nouveau segment en développant Galéole, un visualiseur interactif de photomontages de parcs éoliens.

L’outil a été conçu pour être utilisé sur un navigateur internet, ne nécessitant donc pas l’installation de logiciel. Il est ainsi possible de l’utiliser dans le cadre d’une présentation, de l’insérer directement sur un site web ou de l’inclure dans les demandes d’autorisation en plus du carnet de photomontages.

Grâce à une carte interactive personnalisable, il est possible de faire ressortir les différents enjeux identifiés et étudiés. Comme tout Système d’Information Géographique, les différentes couches sont renseignées et permettent d’obtenir plus d’informations par un simple clic.

Galéole
Exemple de carte Galéole

Une fois la vue sélectionnée, le visualiseur s’ouvre pour faire apparaître le photomontage. A l’aide de la souris ou des boutons, il est possible de se déplacer et de zoomer ou dézoomer sur le panorama. L’ajout d’icônes renseignées permet à l’utilisateur d’obtenir plus d’informations sur les différents éléments visibles. Un bouton d’information vient en outre ajouter un commentaire du photomontage, intégrant ainsi la vision du paysagiste sur l’insertion du projet éolien dans son environnement.

Le visualiseur Galéole
Visualiseur Galéole

Si le panorama couvre un angle de 360°, le visualiseur bascule automatiquement en mode boucle, permettant une visualisation ininterrompue réaliste. L’étude d’enjeux comme l’encerclement devient alors possible et simple à illustrer.

Un pas de plus vers la participation du public aux projets éoliens

Dans un contexte où le développement de projet éolien est parfois critiqué pour son manque de participation du public, des outils de communication innovants émergent pour offrir aux porteurs de projets la possibilité de partager leur travail simplement. De quoi renforcer la concertation en vue des évolutions réglementaires à venir.