Impact du balisage nocturne des parcs éoliens : proposition méthodologique

Ora environnement est récemment intervenu sur une demande de complément concernant l’impact du balisage nocturne des éoliennes d’un projet. Confronté à des difficultés méthodologiques quant à la réalisation de ce travail, je propose de détailler ici la méthodologie mise en œuvre pour répondre à la demande, afin de partager nos connaissances et échanger sur de possibles améliorations.

Proposition méthodologique

La méthode de réalisation d’un photomontage nécessite d’identifier des points de repère géoréférencables dans le paysage de manière à ce que le logiciel puisse calculer l’emplacement et la dimension des éoliennes en fonction de la localisation de ces points de repère et du point de prise de vue. Les photographies n’ayant pas pu être réalisées de nuit pour cette raison, il a été décidé de désaturer le panorama préalablement calé sous WindPRO et de lui donner une teinte bleutée sous Photoshop pour un rendu crépusculaire. Lors de l’export du photomontage, les nouvelles éoliennes sont illustrées en noir, de manière à ce qu’elles soient légèrement visibles sur le photomontage.

Exemple de rendu

Limites méthodologiques connues :

  • La désaturation du panorama de jour n’est pas représentatif de la luminosité réelle rencontrée sur le site, liée notamment à l’éclairage artificiel des villages, villes, industries, etc.
  • L’intensité du balisage nocturne apparait difficilement ajustable dans le logiciel WindPRO.
  • L’impact du clignotement ne peut être évalué qu’à partir d’une vidéo, format inadapté pour l’instant à l’instruction des demandes d’autorisation unique.

Galéole à l’assaut de l’étude du risque d’encerclement éolien

Galéone Online

De plus en plus soumis au risque d’encerclement des villages, les développeurs éoliens se tournent vers l’outil Galéole pour étudier les effets des nouveaux projets.

Grand-Est, Hauts-de-France, Centre-Val-de-Loire… Face aux objectifs ambitieux fixés au niveau national, l’énergie éolienne poursuit son développement sur les territoires français en densifiant les secteurs où le vent est déjà exploité, jusqu’à être parfois confronté à de nouveaux enjeux comme l’encerclement des lieux d’habitation. Difficile pourtant d’évaluer ces risques sur la base des outils actuels.

Pour répondre à ces nouveaux besoins, le bureau d’études éolien Ora environnement poursuit le développement de son outil Galéole, un visualiseur de photomontages à 360°.

Read More …

Vers des photomontages de parcs éoliens interactifs ?

Face à la progression de la dématérialisation, de nouveaux outils émergent dans l’étude des effets visuels des parcs éoliens.

Depuis plusieurs années maintenant, les effets du développement de projets éoliens sur le paysage s’étudient sur la base de photomontages. Aussi bien un outil de planification, d’évaluation que de communication, le photomontage est désormais au cœur des projets.

Mais représenter un paysage s’appréciant de manière active alors qu’on est limité par la taille d’un écran, d’un vidéoprojecteur ou d’une page papier reste souvent compliqué. L’étude d’enjeux comme la saturation visuelle ou les effets d’encerclement apparaît également difficile lorsqu’un panoramique couvre un angle large. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, des solutions émergent.

Read More …